jeudi 16 juillet 2015



J'ai commencé depuis quelques mois déjà, la grande aventure "Mo Hayder".
Il s'agit de l'auteur d'une série de livre du genre thriller. J'avais déjà fais un article sur Fétiche (son avant dernier livre sur l'inspecteur Caffery), livre que j'avais lu au hasard, sans prendre compte des précédentes œuvres et que j'avais beaucoup aimé! Sur cet  article antérieur je me targuais de n'être que peu attachée au personnage principal (ayant pris l'aventure en pleins milieu) et d'avoir donc du mal à m'intéresser aux chapitres avec celui-ci. Et bien maintenant c'est l'inverse! Mo Hayder a mit un tournant sur l'écriture de ses romans et je l'ai bien senti! De Birdman à Proies (donc les 5 premiers livres) on a un livre autocentré sur Caffery (attention, des chap se centrent sur d'autres protagonistes mais ça reste très centré sur Caffery, c'est ce que je veux dire). Les romans commencent principalement avec lui, il est directement intéressé ou "impliqué" dans l'affaire, on a donc, forcément, un attachement tout particulier pour cet homme à la vie tumultueuse. Sauf qu'à partir de Fétiche l'écriture de l'auteur donne un côté "je mets un peu à l'écart ce perso". Ce qui me fait très étrange! Quand j'ai lus Fétiche, forcément je m'en contrebalançais étant donné que je n'étais pas attaché à Caffery, sauf qu'avec Viscères je me rends compte que c'est pas facile! Comme le tome d'avant, Viscères se construit de la sorte:
-Chapitres qui s'alternent entre Caffery et les autres persos qui seront uniquement dans cet opus.
-Chapitres avec les autres persos plus présents que ceux avec Caffery.
-Caffery n'étant pas sur l'enquête au début mais bien, bien, après (du moins dans Fétiche, dans Viscères je ne suis qu'à la page 111).
Cette façon de découper les chaps donne un effet que Caffery est peu présent, voir peu utile. Dans Fétiche je trouve que Caffery fait casi quedalle; Ash a casi tout fait, et j'espère donc que se ne sera pas la même pour Viscères...

D'un côté je trouve ce changement revigorant, et je trouve que c'est dans la suite logique du comportement de Caffery: un homme détaché et souffrant, qui n'arrive plus à faire son boulot correctement, qui est rongé par son passé.
Mais c'est à la fois dur de voir le "héros" être si peu présent.

Pour ce qui est d'un aspect global des romans avec Caffery, je les trouve juste excellent! Rituel étant celui que j'ai le moins aimé (suivi de skin). Mon préféré va rester 'L'homme du soir" ♥

Bien qu'adorant les aventures de cet enquêteurs, je suis contente d'en arriver à terme (du moins jusqu'à la prochaine sortie) afin de voir autre chose du travail de Mo Hayder! Je vais continuer Viscères et attaquer par la suite Pig Island :)





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire