dimanche 16 août 2015

Horreur


Normalement je fais des articles sur les vieux films d'horreur que je regarde, mais je me dis "pourquoi pas sur ce que je regard en général?" (donc films d'horreur récent!)

Donc, les derniers films que j'ai maté.

Tous les films vu se situent dans du "moyen" pas mauvais mais pas transcendants non plus haha

La liste:
-Indigenous
-Nightlight
-Happy Camp
-Insidious chapitre 3
-The gallows

Alors c'est parti!



 Indigenous
Le speech de départ est plutôt "plat" rien de très palpitant, en gros: un groupe de pote qui partent faire la fête au Panama. Ils souhaitent aller dans la forêt afin de voir une cascade magnifique et s'y baigner. Sauf que la forêt est casi plus pratiquée à cause du mythe du chupacabra. Bien sur, comme tout aventuriers américains qui se respectent, ils y vont parce que OH, la mort, c'est pas irréversible hein! (hum..). C'est ce qui m'a un peu saoulé: toujours ces fameux héros qui prennent jamais les conseils des habitants et qui font le contraire (faut bien que le film démarre vous direz...). Toujours dans les clichés: les nanas sont craintives et les mecs turbulents >.>. Le "monstre" est plutôt bof (on voit la ref à The Descent, mais The Descent vaut plus le coup). La fin est plus ou moins intéressante: à savoir qu'elle dénote des fins de ce genre de film, elle est moins "entendu" que dans d'autres films, mais je la trouve pas pour autant parfaite...(la manière dont les éléments s'enchainent etc)
Bref, pas un mauvais film mais pas au top!



Nightlight
Ce film s'inspire de Blair Witch et ça se sent! Mais il n'arrive pas à sa cheville, ça c'est certain. Il n'est cependant vraiment pas mauvais, beaucoup de scènes sont vraiment sympa et "originales" d'autres très mauvaises à son contraire. On a donc des jeunes qui vont s'aventurer dans une forêt dites "maudite" (attends, c'est pas le même speech que le film d'avant là?? >.>) qui plus est, qui a été le lieu du suicide d'un des amis du groupe (niveau Qi il y a du level 8D ~). Ils vont jouer au jeu "nightlight" (un truc un peu débile avec leurs lampes torches). Et comme toute héroïne nunuche, l’héroïne prend son chien! (vous la sentez la bonne idée?!). Brefouille, on a le droit à un foundfootage (qui est filmé je sais pas trop comment en fait...peut-être que les persos l'expliquent, mais je crois que j'ai pas suivi...) avec des petites scènes sympatoches. Si je dois sélectionner une scène je dirai celle des lampadaires (qui est bien sur gâchée par de somptueux effets spéciaux...). Après j'ai beaucoup aimé le fait que le film n'en révèle pas trop sur cette forêt, ce qui l'abrite. On a juste quelques détails: un que j'ai plutôt aimé est celui de la "possession"(avec le sommeil, les yeux révulsés etc). Le côté claustro-phobique de la forêt fonctionne plutôt bien, bon pas autant que dans Blair Witch si je continue le parallèle :p.
Une fin mitigée, mais pas des plus mauvaises. Donc un film avec des effets spéciaux de trop (mais bordel, arrêtez de toujours vouloir foutre des monstres raaaa) avec un scénario sympa dans une certaine mesure.


Happy Camp
Ce film est ma plus grande déception....Il se vendait comme étant horreur/thriller, et avec une bande annonce énigmatique...mais c'est tellement pourri au final (ouais celui-ci est plus dans le mauvais que le bon quand même...). On a donc un Foundfootage (encore haha), un groupe d'ami (les films d'horreur commencent trop souvent comme ça ma parole) souhaite retourner dans la ville où un des personnage a vécu enfant (je me souviens pas des noms des persos, faut pas m'en demander trop non plus). Durant son enfance, son petit frère disparait. La ville Happy Camp, a une réputation plutôt mauvaise, en effet il y a un très grand nombre de disparition. On va donc suivre notre petit groupe en quête de réponse. Malheureusement le film est lent, mais pas dans le bon sens. Beaucoup de foundfootage utilise une ambiance plutôt lente au départ pour ensuite s'emballer. Ici ça s'emballe, oui, mais c'est tellement pourri...Je m'attendais à un scénario vraiment bien foutu, l'ambiance augmente et on veut savoir qu'est-ce qui peu bien arriver à ces gens introuvables. Sauf que non. (Je spoil, mais c'est pour le bien de tous...) Non, le film décide de prendre la carte du monstre tout pourri, super mal foutu (mais genre vraiment...). Une sorte de Bigfoot (en plus il y a une statut tout aussi pourri, à son effigie dans la ville >.>) qui, on sait pas comment il se planque, et qui capture des centaines de personnes, au calme, tranquille. Genre personne ne l'a capté. Bref, c'était vraiment une expérience raté...jusqu'au bout j'ai cru à un bon scénario... a un moment le perso principal bug sur un buisson et "disparait" pour réapparaitre (on sait pas trop comment) je m'attendais à un truc de ouf. Mais non, BigFoot quoi ._.
Si vous voulez voir un film plutôt bon dans le genre BigFoot je vous conseil "Exist" (pas parfait mais plutôt sympa et mieux foutu!)


Insidious chapitre 3
Ayant regardé les deux premiers, celui-ci n'est pas le meilleur, mais je pense l'avoir préféré au 2 bizarrement. On a donc une héroïne qui a perdu sa mère il y a de cela 18 mois des suites d'un cancer. Elle souhaite rentrer "en contact" avec celle-ci. Elle va donc contacter une médium (celle des deux premiers films) sauf que celle-ci ne souhaite plus exercer. Un speech plutôt basique en soit. Les personnages sont déjà pas mal et plutôt attachants. (par contre, on revoit plus jamais l'amie après la scène de la conversation skype 0_o). Il y a des scènes vraiment efficaces, notamment celle du fantôme qui est dans la chambre et qui supprime toute trace de lumière (j'avoue j'ai grave flippé!) la scène où la nana se retrouve dans le couloir est vraiment top aussi. Au delà de ça, il y a des scènes un peu "débile". Je trouve d'ailleurs la fin trèès expédiée. Je me suis d'ailleurs fais cette réflexion: j'ai l'impression que beaucoup de films d'horreur ne savent pas comment conclure, et ça se sent...beaucoup de films partent avec un bon scénario et finissent soit en queue de poisson, soit de manière très conventionnelle (bon il y a de très bonnes fin aussi haha, The mist au pif par exemple). Ici, le film a ce défaut: il a une fin entendu et plutôt prévisible. Le fantôme qui est carrément flippant au début perd beaucoup, beaucoup de sa prestance avec la Medium ...(et pire, la scène de "plaquage" humoristique, que j'ai juste trouvé débile et vraiment mal placé...j'uis pas contre l'humour dans un film d'horreur, mais faut le doser et bien le placer). Brefouille, un bon film, lacunaire, mais pas un navet. Une fin plutôt bof, des effets spéciaux classes et surtout: une ambiance toujours au rendez-vous!  



The gallows
Le scénario de base est plutôt "original". Il y a de cela quelques années (10 ans je crois), durant une pièce de théâtre, un des élèves meurt. (il y a une scène de pendaison qui tourne mal en gros). Malgré le choque que cela puisse créer, des années après, le lycée va refaire cette pièce (me demandez pas pourquoi, j'ai pas compris non plus. Faut quand même être un directeur un peu teubé pour risquer de "re-pendre" quelqu'un...). On suit donc un personnage insupportable, en "foundfootage" déambuler dans son lycée et emmerder un peu tout le monde (un étudiant lambda américain de film d'horreur, en somme). Il filme son ami qui a pour rôle le fameux pendu. Sauf que ce fameux copain ne sait pas jouer, et a accepté le rôle uniquement pour la gonzesse (hum chacun ses ambitions dans la vie...). Ils vont donc aller de nuit dans leur lycée pour y foutre le dawa et empêcher la scène de théâtre (parce que le mec c'est vraiment pas joué, et pour lui éviter l'humiliation....). Ils empreinte donc une porte "cassée" (d'ailleurs, tous les élèves savent qu'elle est cassée hein, genre l'établissement s'en bas lec', les vols tout ça...) sauf que magie: la porte s'ouvre plus quand ils veulent ressortir (une porte cassée qui s'ouvre plus...).
On suit donc nos petits héros dans leur "descente au enfer". Ce film n'est pas mauvais, on s'y prend. L'empathie est bof par contre, sont tellement cons comme des manches à balais faut dire...mais le "fantôme" fonctionne. On le voit pas trop et il fait bien son boulot (et pas d'effet spéciaux bidons, hourra). L'histoire est plus ou moins intéressante et se suit. (quelques scènes sympa, notamment quand le gars se coince dans les costumes haha). Rien de bien transcendant...la fin est pas trop mauvaise, du moins l'idée, la toute dernière scène gâche tout, comme souvent...


En conclusion: des films sympa à regarder en soirée, avec des scènes plutôt cool, mais qui sont loin d'être exempte de défauts...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire